Partagez | 
 

 wish we could turn back time, to the good ol’ days | sage&shawn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



- purple rain -
avatar

- purple rain -
☾. Âge : 20 ans. Pas besoin de tergiverser.
☾. Côté cœur : Célibataire, ce n'est pas ta priorité.
☾. Grimoire :


Ton meilleur ami est un serpent ailé violet avec le ventre blanc. Enfin, tu devrais plutôt dire TA meilleure amie, car c'est une femelle. Et c'est pour elle que tu souhaites te spécialiser par la suite en invocation, pour que vous ne soyez jamais séparer. Elle est grande, elle fait facilement deux fois ta taille et elle te porte à l'occasion sur son dos pour que tu puisses t'envoler. Ton seul regret, c'est de ne pas pouvoir entendre sa voix.
☾. Inscription à l'Université le : 31/07/2018
☾. Sortilèges rédigés : 51

MessageMar 7 Aoû - 12:34





I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

Tu as été fidèle à toi-même ; Silencieux, réservé, sage. Tu les as regardé galérer avec leur invocation respective, mais tu n’as pas participé. Pourquoi ? Parce que tu n’en avais pas envie. Parce que tu as déjà réussi pour ta part à invoquer ta première créature, et que tu n’es pas du genre à te la péter. Tu as préféré prendre des notes, observer et surtout, surveiller ton sac de cours. Tu n’as pas l’air comme ça, mais tu es en stress. A l’intérieur se trouve une bricole, un présent simple fabriqué à partir de tes propres mains. Un cadeau pour ton patriarche. C’est leur fête après tout aujourd’hui, et maintenant que tu connais son visage, tu peux te permettre de faire deux fois plus d’effort. Ta mère a déjà eu le sien. Avec l’aide de la magie et de bonnes économies, tu lui as offert une robe de soirée violette. Tu n’aimes pas le rose, mais tu sais qu’elle n’aime pas le bleu pour une raison qui t’échappe. Alors tu as réussi à trancher et à mélanger les deux. Elle a aimé, c’est le principal, mais tu t’étais reculé. Sur le coup de l’excitation, elle voulait te prendre dans ses bras, mais ta phobie ne va pas en s’arrangeant. Elle comprend, elle, et tu sais que tu la blesses d’une certaine manière à chaque fois. Tu t'égares, et en plus de ça, tu as loupé le son qui annonce la fin du cours. Tu relèves la tête, les yeux légèrement perdus et tu fais semblant de ranger tes affaires en prenant tout ton temps. D’un oeil alerte, tu veilles à ce que vous ne soyez plus que tous les deux. Hm, tu déglutis discrètement. Tu ne sais même pas si cela va lui plaire, tu dois bien avouer que tu as bricolé ça à la dernière minute. Au début, tu voulais écouter ta mère. Tu ne voulais pas lui faire de cadeau. Puis tu ne sais pas, tu as eu de la rancune. Ce n’était qu’une boîte emballé dans du journal. Un four-tout où tu as glissé un cadre, un petit “Bonne fête” dont tu t’es appliqué à user de ton venin du bout de tes ongles pour l’écrire de ta plus belle plume dans le bois d’un chêne. Tu y as ajouté un de tes textes, comme une suggestion glissée dans une salutation souriante, et un dessin que tu as réalisé. Subtilité pour marquer le coup, et lui faire prendre conscience quelque part, tu en as mis un de ton époque à la maternelle, là où tu ne pouvais qu’imaginer, et un autre tout fraichement réalisé il y a deux jours pendant son propre cours. Tu étais bon en dessin, presque autant qu’en écriture, et on dirait que tu l’as sorti tout droit d’un anime japonais. Mais voilà, cette fois-là, tu t’étais laissé distraire car les autres parlent trop. Personne n’a eu besoin de toi, et au lieu de noter trente-six fois la même chose, tu as usé de ta mine de plomb pour le recopier trait pour trait lui. Voilà, il n’y avait plus aucun élève, et la pression tombe. Elle te tétanise pendant deux-trois secondes, et tu essayes de te coacher mentalement. Ce n’est qu’un mauvais moment à passer. Et puis, si ça se trouve, ça va se dérouler très bien. Tu coules ton bonnet rouge sur ta tête, et comme si ce dernier t’apportait de l’assurance, tu n’as plus l’impression de t’être enraciné. Tu sors de ton sac le paquet, et tu profites qu’il ne porte pas attention à la salle de classe pour vérifier que tous sont partis pour te glisser vers lui. Ton sac sur les épaules, tes mains cachées dans le dos, tu te baisses légèrement en avant pour voir s’il t’a entendu arriver. Et si ce n’est pas le cas … “P’pa ?” Ça te fait tellement bizarre, même encore maintenant, de l’appeler ainsi. Ta mère a passé son temps à dire que tu n’en avais pas, puis à changer d’avis en disant que tu en avais un mais que c’était tout comme. Tu n’arrives même pas à sourire convenablement, c’est davantage crispé que naturel. Tu n’as pas mis longtemps à arrêter de casser ton visage pour reprendre ton air paumé habituel. “Tiens, bonne fête.” Tu sors de ton dos la boîte emballée à l’arrache avec les nouvelles du début de semaine, et tu lui tends. Tu ne trembles pas, mais ce n’est pas l’envie qui te manque. Tu ressembles à un délinquant qui passe à la barre en attendant le verdict final.


- Stonehenge ; post cours d'invocation Act I

(c) SIAL ; icons little liars


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
wish we could turn back time, to the good ol’ days | sage&shawn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» wish we could turn back time
» Wish we could turn back time ✰ JAY
» Back in time ↔ 04/06 | 17h35
» Don't waste your time to looking back you're not going that way
» R.M.S TITANIC IS BACK!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S T O N E H E N G E. ☾ :: stonehenge university :: ancillary buildings :: classrooms-
Sauter vers: