Partagez | 
 

 bouger comme le papillon, frapper comme la guêpe - (Ambros)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



k . u . z . h
avatar

k . u . z . h
☾. Âge : le peuple des sidhes ne raisonne pas en années humaines, mais si l'on devait te donner un âge : tu serais âgé de 1309 ans.
☾. Inscription à l'Université le : 26/04/2018
☾. Sortilèges rédigés : 8

MessageMar 18 Sep - 17:50

ambros llewellyn
petit prince déchu
prénom : Ambros, venant de l'Ambroisie. Le nectar sacré des divinités, cette liqueur d'immortalité. C'est le prénom qui t'a été donné, par le roi des fées. nom : Llewellyn, un nom d'emprunt qui ne sera jamais le tiens. Il t'a bien fallut en choisir un au hasard, pour passer le plus inaperçu possible. date et lieu de naissance : C'est en 709, à l'aube de la grande guerre que tu sortis d'une bulle d'eau venant du fond du lac d'Avalon. âge : Le peuple des sidhes ne raisonne pas en années humaines, mais si l'on devait te donner un âge : tu serais âgé de 1310 ans. situation familiale : Éternelle célibataire, tu prends soin de ne surtout pas trop t'attacher, être presque immortel que tu es. orientation sexuelle : Tu n'es pas homme à te cacher derrière des étiquettes, mais si vraiment il le fallait, tu choisirais celle d'une orientation pansexuelle. occupation : Ancien membre du conseil d'administration de l'Université de Stonehenge, et cela depuis le jour de sa création. Aujourd'hui, tu te caches, tu te fais discret. don et/ou talisman : Prince des Sidhes et dernier représentant de ta race, tes dons sont ceux propres à ton peuple. Naturellement charmeur, comme ceux de ton espèce tu envoûtes sans aucun mal les êtres humains, les mages quant à eux sont plus résistants mais non moins sensibles tout de même. Tes ailes rétractables dans ta forme humaine, te permettent de voler. Jolie petite fée bleue, ou papillon majestueux : tu peux choisir la forme que tu souhaites adopter. groupe : kuzh, tu te caches, espèce de lâche. race : Sidhes. allégeance : Merlinien. avatar : Avan Jogia. crédits : bazzart.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
☽ . o . ☾
écrire une petite anecdote ici. | écrire une petite anecdote ici. | écrire une petite anecdote ici. | écrire une petite anecdote ici. | écrire une petite anecdote ici. | écrire une petite anecdote ici. | écrire une petite anecdote ici. | écrire une petite anecdote ici. | écrire une petite anecdote ici. | écrire une petite anecdote ici. |
honorable
charismatique
méticuleux
arrogant
fourbe
débauché
empathique
nostalgique
prénom / pseudo : alecs.
fréquence de connexion : asap.
pays / région : bzh.
âge : 21yo.
comment es-tu arrivé(e) ici : héhé.
ton avis sur le forum : ohoh.
es-tu un pré-lien : nop


recenser ton avatar :
Code:
[b]∎ célébrité[/b] - [i]prénom p² nom[/i].

_________________


« Chaque fois qu’un enfant dit : “Je ne crois pas aux fées”, il y a quelque part une petite fée qui meurt de désespoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



k . u . z . h
avatar

k . u . z . h
☾. Âge : le peuple des sidhes ne raisonne pas en années humaines, mais si l'on devait te donner un âge : tu serais âgé de 1309 ans.
☾. Inscription à l'Université le : 26/04/2018
☾. Sortilèges rédigés : 8

MessageMar 18 Sep - 17:50

CHECKMATE
NO CREATURE CAN BE MORE CUNNING THAN A FAIRY.

709.
Au commencement,
étaient l'espoir et la fierté.
C'est d'une bulle venant des profondeurs du lac d'Avalon que tu es né. Une bulle d'eau, minuscule mais aussi brillante qu'une étoile filante. Personne ne sait précisément, comment naissent les fées ni à quelle fréquence le lac décidera de donner naissance. Vous, jolies petites créatures aussi fourbes que bienveillantes, c'est la magie du lac qui vous offre le don de la vie. Cependant la légende raconte que le Roi du peuple des sidhes avait été averti en rêve de ton arrivée, de ta naissance. Toi, la fée qui restera. La fée qui survivra, et qui guidera les tiens le moment venu afin qu'ils puissent retrouver leur chemin vers votre maison, le lac d'Avalon. Le Roi avait gardé pour lui seul, cette prémonition. Sachant pertinemment qu'elle ne lui avait pas été révélé pour qu'il puisse changer votre destinée, mais seulement pour qu'il puisse t'aider à l'accomplir. C'est pourquoi, le jour de ta naissance fut également celui de ton avènement comme Prince de ton peuple.


Fin du VIIIe siècle.
Avant que ne viennent,
la peur et l'abandon.
Puis vint le jour pour lequel le lac t'avait autrefois donné la vie. En tout cas, c'était ce que le Roi des sidhes semblait croire au moment où sur les ordres de l'enchanteur, il rappela chacune des fées à retourner garder le lac. Toutes celles qui pouvaient bien exister, venant de tous les mondes et de tous les temps. Elles se retrouvèrent toutes autour du lac lorsque la grande guerre s'acheva. A l’exception de toi : Ambros. Prince des Sidhes, il t'avait été demandé de rester caché aux côtés de Viviane, fidèle alliée de l'enchanteur ainsi que son amour de toujours. T'ignorais encore à cet instant, quel pouvait bien être ton rôle dans cette affaire, tout comme tu ignorais encore lequel des deux camps allait bien pouvoir gagner cette abominable guerre. C'est Viviane, de son regard sombre qui avait annoncé l'issue du combat, et bien qu'elle avait prononcé le nom de son grand amour comme vainqueur, tu pouvais aisément percevoir dans son regard, une ombre passée, pleine de désespoir. Merlin avait débarrassé votre monde de Morgane et ses sbires tout en offrant Stonehenge comme refuge pour les merliniens des générations futures. Mais les pertes avaient été plus lourdes encore que ce que tu aurais pu imaginer. Lorsque tu étais retourné au lac pour retrouver les tiens, tu ne trouvas qu'une simple étendue d'eau, vide de vie et de magie. Ton peuple avait disparu, tout comme la totalité des créatures du monde magique. Et depuis ce jour, le lac est resté silencieux à tes appels. Cette porte menant à Avalon, semblait condamnée à rester scellée, pour toujours. 


1100.
Puis se fût le début,
d'un nouveau commencement.
Durant près de trois siècles, tu t'es exilé. Bouleversé par la perte de ton peuple, cette incompréhension que tu as traduit comme un abandon. Tu as parcouru le monde sous la forme d'un beau papillon bleu, observant l'espèce humaine d'un œil à la fois bienveillant et rancunier. Quel paradoxe, vivre aussi longtemps sous la forme d'un animal si fragile. Puis un jour, tu as su qu'il était temps pour toi de rentrer à la maison. Tu es revenu à Stonehenge, ce refuge ayant adopté des allures d'école, d'université. En tant que créature magique ancienne, dernier représentant de ton espèce et fidèle allié de l'enchanteur depuis ta naissance, il a semblé évidé que tu sois nommé membre du grand conseil. Un groupe d'individus chargés de faire appliquer les principes de l'enchanteur comme des juges le feraient de la loi. Au fil des siècles, tandis que les mages du monde se montraient de plus en plus dociles, ce grand conseil arbora alors le nom de conseil d'administration afin de dissimuler au mieux ses fonctions, prétendant n'être chargé que du fait de gérer les affaires de l'université.


2018.
Jusqu'à ce qu'un ciel de guerre,
plane à nouveau au-dessus des têtes.
Des siècles ont passé, et il t'arrivait souvent de perdre un peu la notion du temps. Le monde ne semblait plus connaître de vagues, pour ton plus grand contentement. Le sacrifice de l'enchanteur, ainsi que celui de ton peuple semblaient se justifier par cette atmosphère calme et sereine qui enveloppait les jeunes générations. Membre du conseil, officiellement chargé de la discipline, officieusement chargé de la protection du secret au sein du monde humain, tu ne pouvais que te réjouir de cette constatation. Mais une ombre plane à nouveau au-dessus de la communauté des mages, la marque de morgane semble apparaître partout où tu poses tes yeux, depuis peu. Longtemps tu as pensé, que la prémonition de ta naissance avait été réalisé, que tu étais chargé de veiller sur les mages, protéger les descendants merliniens.. Pourtant aujourd'hui, tu te demandes si ton destin n'était pas un brin différent, si tu n'es pas plutôt destiné, à ouvrir les portes d'Avalon, ou bien à t'assurer quelles restent bien fermées ? Tu ignores tout de ce que tu es destiné à faire, car qui sait vraiment ce qui peut se cacher derrière les vieilles prophéties.. ? Il ne tient qu'à toi de le découvrir.


2019.
Et que la honte accompagne ta disgrâce.
uc.

_________________


« Chaque fois qu’un enfant dit : “Je ne crois pas aux fées”, il y a quelque part une petite fée qui meurt de désespoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
bouger comme le papillon, frapper comme la guêpe - (Ambros)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le café doit être noir comme l'enfer, fort comme la mort et doux comme l'amour. [Tous]
» « Le bonheur est comme un papillon : il vole sans jamais regarder en arrière. ♪ »
» Belle comme une rose. Fatale comme ses épines ___ Kimberly
» Volage comme un papillon !
» A comme Ainariël, F comme Fëfalas [Empoisonneuse]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S T O N E H E N G E. ☾ :: the small papers :: presentation sheets :: admitted-
Sauter vers: