Partagez | 
 

 soulmate forever, even in darkness.- ft. Rigad.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



h . a . r . z
avatar

h . a . r . z
☾. Âge : Vingt-cinq ans que tes pas foulent cette terre.
☾. Côté cœur : Célibataire.
☾. Grimoire :
☽.✮.☾

c.e.l.e.s.t.i.a.l

☾. Inscription à l'Université le : 27/01/2018
☾. Sortilèges rédigés : 127

MessageLun 24 Sep - 12:55


soulmate forever, even in darkness.
- jellal & rigad.

Tu ne sors presque plus, c'est un fait, Jellal. Les rares fois où tu t'aventures à l'extérieur de ton appartement, c'est pour le compte de la résistance. Et cette nuit ne fera pas exception. Tu erres comme une ombre, tout de noir vêtu, capuche sur la tête tu avances d'un pas déterminé, esquivant habillement chaque silhouette aux prunelles argentées que tu pourrais malencontreusement croiser. Chinatown est réputé pour ses rues malfamées, cette ambiance inquiétante que même les jolies lanternes colorées ne parviennent à éclipser une fois la nuit tombée; mais rien ne saurait à présent t'arrêter. Jellal le doux, le gentil, le lisse. Celui qui aime tout le monde, celui qui ne fait jamais de vague, est devenu sans demi-mesure : jellal le justicier, jellal l’intrépide. ton nouveau credo : la fin justifie les moyens, surtout lorsqu'il s'agit de faire le bien.

C'est pourquoi lorsque tu es envoyé ici en pleine nuit par l'ancienne Doyenne de Stonehenge, tu ne poses aucune question, et tu t'y rends. D'autant plus que la résistance est débordée, et comme si les affaires de rafles de plus en plus violentes et de plus en plus fréquentes ne suffisaient pas, il faut aussi se charger des histoires de trafic, et des avis de recherches.. D'après les informations dont tu disposes, il s'agirait d'une fée emprisonnée chez un vieux mage chinois. Probablement un morganien souhaitant faire du trafic avec les ailes du sidhe qui peuvent se vendre à prix d'or sur le marché noir; et en dehors du fait que ce sidhe soit probablement un merlinien en danger, il pourrait surtout s'agir d'Ambros, ancien membre du conseil d'administration de stonehenge et fidèle allié d'Evie, qui a disparu depuis la nuit du solstice carmin..

Enfin, tu te retrouves à l'adresse indiquée, ou tout du moins de l'autre côté du trottoir. Trois hommes, que tu reconnais immédiatement comme étant des morganiens grâce à la broche épinglée sur leur vêtement, semblent prêts à entrer dans la petite bâtisse au style traditionnel chinois très prononcé. Deux pénètrent dans les lieux, le troisième reste à l'extérieur. " et merde.. " que tu siffles les dents serrées, tu vas devoir t'en charger discrètement si tu espères pouvoir rentrer sans qu'il puisse donner l'alerte. Les yeux fermés, il ne te faut pas longtemps pour invoquer sans un mot Ruis, le corbeau. L'esprit celte de la magie et du mystère, celui qui vole à travers l'espace et le temps. Dans un croassement à peine audible, ses ailes grandirent pour t'envelopper tout entier afin de te faire disparaître, puis réapparaître de l'autre côté de la rue en un clin d’œil. Si rapidement que tu te retrouvas en un clin d’œil derrière l'individu. Ton couteau de poche sur sa gorge, et ta main sur sa bouche tu le tire discrètement dans la ruelle en impasse parallèle au bâtiment. " Un seul mot et j'te promet que tu ne pourras plus jamais parler de toute ta vie. " des menaces, de l'intimidation. Une façon de faire très merlinienne, les enfants de merlin préférant toujours éviter de tuer lorsque cela est possible.

_________________


« Il n’y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



r . e . i . z . h
avatar

r . e . i . z . h
☾. Âge : 25 ans
☾. Côté cœur : Tu joues les autruches pour ne pas voir ce qui commence à prendre de l'ampleur dans ta poitrine chaque fois que tu le côtoies.
☾. Grimoire :
☾. Inscription à l'Université le : 26/07/2018
☾. Sortilèges rédigés : 158

MessageLun 24 Sep - 17:20


Si tu avais su… Si tu avais su que la vie qui t’attendais aux côtés de Morgane était si solitaire. Bien sûr tu ne regrettes en rien ton choix : après tout voilà des années que tu attends un tel évènement. Mais l’après-Stonehenge a été… Étrange. Bercé de solitude dans cet appartement qui ne raisonnait plus que de tes pas et non de ceux de tes camarades. Tu ne vas pas t’en plaindre mais le passage de l’un à l’autre ne s’est pas fait sans un certain dépaysement. Heureusement, on ne peut pas dire que tu étais des plus social déjà à l’Université, mais là c’est devenu pire. Certains Morganiens sont tout aussi stupides que des non-mages et tu vois ces derniers comme les pires des raclures. Ça doit être pour ça que tu passes autant de temps avec Harvester. C’est un crétin, certes, mais un crétin familier. La nuance est importante. Au final, les gens que tu côtoies et qui te connaissent réellement se comptent sur les doigts d’une main. Mais ça te conviens. Même si une absence particulière est toujours étrange et pesante. Mais ça, personne n’a besoin de le savoir.

Tu t’avances silencieusement sous les lampadaires, ta broche morganienne accrochant la lumière sale des réverbères. Normalement ce n’est pas ton boulot de faire ça. Mais bon, on ne conteste pas les ordres de ses supérieurs et au fond tu t’en fous. Tandis que vous approchez de la bâtisse, des cris te parviennent comme étouffés. Le visage neutre, tu écoutes la détresse de la jeune femme qui a dû crier il y a quelque temps. L’écho est encore assez dense pour que tu l’entendes, ça ne doit pas dater de plus de quelques heures/jours… Mais ce ne sont pas tes oignons. Sur le signe de tes aînés, tu restes devant l’entrée, guettant silencieusement les rues éclairées de réverbères déglingués et de joyeux lampions, formant un patchwork étrange de lumière que tu observes d’un œil, tentant de les enregistrer sous ton crâne pour pouvoir les inclure à un dessin plus tard.

C’est peut-être à cause de cette inattention que tu ne perçois pas la personne derrière toi qui, tu pourrais le jurer, n’était pas là une seconde plus tôt. Tu sens une lame froide contre ta peau, une paume contre tes lèvres tandis que tu es tiré sous la menace du poignard dans une ruelle sombre. Tu t’apprêtes à te défendre pour retourner la situation à ton avantage lorsque la voix qui retentit à ton oreille te fige. Ce chuchotement, malgré les menaces qu’il profère, tu pourrais le reconnaître entre mille. Ce chuchotement, malgré son statut d’ennemi, tu ne peux pas récupérer son propre poignard pour le menacer, l’égorger sans un remord. Parce que ce chuchotement, il t’a réconforté lorsque tu te laissais submerger par tes démons. Il t’a susurré de rester la tête haute face aux imbéciles qui te prenaient comme souffre-douleur. Alors, sans réfléchir, sans même te questionner sur ce qu’il pourrait te faire, tu dégages d’un mouvement main et poignard pour te retourner face à lui, accrochant les prunelles que tu ne pensais jamais revoir. Tu ne saurais définir ce qui se passe dans tes entrailles mais c’est un filet aigrelet de voix qui sort de ta bouche, bien loin du morganien froid et distant que tu es au quotidien « -Jellal... ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



h . a . r . z
avatar

h . a . r . z
☾. Âge : Vingt-cinq ans que tes pas foulent cette terre.
☾. Côté cœur : Célibataire.
☾. Grimoire :
☽.✮.☾

c.e.l.e.s.t.i.a.l

☾. Inscription à l'Université le : 27/01/2018
☾. Sortilèges rédigés : 127

MessageMar 25 Sep - 15:59


soulmate forever, even in darkness.
- jellal & rigad.
Tu ne sais trop quoi dire, en vérité tu n'as aucune idée de comment réagir. Ta bouche entre-ouverte, cet air de surprise sur ton visage et ta lame qui vient heurter le sol. Nouvelle manifestation de la stupeur qui te gagne; car bien que le mouvement défensif de Rigad soit suffisant pour lui permettre de se dégager, il n'aurait pas dû permettre pour autant de te désarmer.. et pourtant.

" Rigad. " que tu réponds simplement, comme si tu ne savais quoi dire d'autre, comme si la logique voulait qu'après qu'il est prononcé ton nom, tu prononces le siens. Ta première pulsion aurait été de te ruer à nouveau sur lui, mais pour le prendre dans tes bras cette fois-ci, pour le serrer fort contre toi. D'ailleurs un œil attentif aurait presque pu percevoir ce mouvement à peine perceptible de ton corps appelé par le sien, avant de se raviser. Comme magnétiquement repoussé par cette broche argentée qui captivait à l'instant toute ton attention. " Oh non, rigad.. qu'est-ce que tu as fait.. " que tu lances alors, les lèvres pincés et l'air triste comme tu l'aurais été face à un enfant qui venait de faire une grosse bêtise, et qui serait irrémédiablement punis pour cela et ce, quoi que tu puisses faire pour l'en protéger.. Des milliers de questions semblent à présent se bousculer dans ton esprit, tu te souviens de lui, de vous: lorsque vous étiez gamins, vos promesses silencieuses sous ces ciels étoilés, vos confidences et vos regards lourds de sens.. Tu ne comprends pas comment il avait pu basculer de ce côté, d'ailleurs a-t'il seulement un jour basculé ? Ou alors a-t'il toujours été un fils de Morgane sans que tu es été capable de le démasquer ?

" Dis-moi que l'on te force, que l'on te fait chanter.. Dis-moi que tu n'adhères en rien à toutes ces conneries de ton plein gré.. " tu cherches une lueur d'espoir, l'étincelle qui te permettrait de croire en une possible rédemption, ou au moins une explication. Tandis que tu attends ses mots impatiemment, tu ramasses délicatement ton couteau que tu ranges dans son fourreau à l'arrière de ta ceinture, soigneusement dissimulé dans ton dos. " Tu sais que je suis pas venu ici pour me promener. Je vais devoir intervenir.. "

_________________


« Il n’y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



r . e . i . z . h
avatar

r . e . i . z . h
☾. Âge : 25 ans
☾. Côté cœur : Tu joues les autruches pour ne pas voir ce qui commence à prendre de l'ampleur dans ta poitrine chaque fois que tu le côtoies.
☾. Grimoire :
☾. Inscription à l'Université le : 26/07/2018
☾. Sortilèges rédigés : 158

MessageMar 25 Sep - 16:53


Tu as l’impression que tu devrais te sentir honteux… Mais non. Tu te sens juste terriblement mal, tu as bien trop peur de le perdre lorsqu’il apprendra la vérité. Lorsqu’il saura qu’on ne te force pas, que tu fais juste en sorte de prôner ce en quoi tu crois. Tu ne veux pas voir la haine dans ses yeux si expressifs. Il y a un an, tu étais capable d’en peindre la moindre nuance sur papier sans aucun problème. Tu aurais pu les redessiner les yeux fermés. Est-ce toujours le cas ? Tu ne saurais le garantir avec certitude. Son air triste te retourne le cœur lorsque tu as toujours camouflé ton allégeance à Morgane afin de ne pas finir lyncher sur une place publique, Jellal n’hésitait pas à dire son amour des idées merliniennes. Dans ces moments-là, tu t’efforçais d’enterrer ta tristesse et tes pleurs sous des kilos de sourires adressés sans rien ajouter. Tu ne voulais pas qu’une différence d’idéaux vienne à te retirer l’affection du blond. Mais aujourd’hui, c’était bien plus qu’une simple divergence d’opinion… C’était devenu une guerre aux forces déséquilibrées dans laquelle, malgré les apparences, Jellal aurait toujours le dessus sur toi. Parce que c’était comme ça que ça devait se dérouler et pas autrement. Parce que ça avait toujours était toi l’imbécile qui ne savait pas se détacher, qui n’avait que lui et personne d’autre quand lui attirait les sourires et l’affection. Ce n’était pas de la rancœur : c’était juste comme ça. Et puis tant que tu avais son affection, les autres pouvaient te haïr, cela t’étais bien égal. Mais, et si tout s’apprêtait à changer ?

Tu ne pouvais pas fuir la conversation. Tu ne pouvais pas mentir. Tu avais bien trop de respect pour lui faire ça. Et de toute façon, il ne te connaissait que trop bien, il saurait immédiatement. Tu secoues doucement la tête, ayant peur de la suite, incapable de prononcer le moindre mot. Tu te doutes de combien Jellal aurait aimé qu’on te fasse chanter. Que tu ne sois pas morganien par choix. Néanmoins, c’est bien la suite de ses paroles qui libèrent les tiennes "-Ils te tailleront en pièces avant même que tu n'ai eu le temps de faire quoi que ce soit. Peu importe ce qu'ils sont venus chercher, et je me doute bien que tu cherches la même chose, ils ne repartiront pas sans.". Parce que c'est bien la seule qui a de la valeur à tes yeux. Bien plus que la tienne, bien plus que cet imbécile de Harvester, même plus que celle d'Aliénor. Mais ça, tu ne peux pas te l'avouer à toi-même, il faut que cela reste du domaine de l'inconscient. Pourtant, tes paroles crient l'égoïsme et la trahison. Tu sais que tout en toi crie ton allégeance, celle qui fait tant horreur à Jellal. Mais à cet instant, peut-il voir le petit garçon terrifié dans son costume taillé trop grand ? Ce petit garçon que toi-même a renié il y a si longtemps. Ce petit garçon qui exprime sa frayeur lorsque tu le plaques contre le mur. Tu sembles presque bipolaire. Mais il est hors de question qu'il y aille. Alors tu tentes de le convaincre et peu importe si c'est perdu d'avance. "-Je peux pas te laisser faire Jellal.". Pas pour eux. Pour lui et pour sa vie qui comptera toujours mille fois plus que la leur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



h . a . r . z
avatar

h . a . r . z
☾. Âge : Vingt-cinq ans que tes pas foulent cette terre.
☾. Côté cœur : Célibataire.
☾. Grimoire :
☽.✮.☾

c.e.l.e.s.t.i.a.l

☾. Inscription à l'Université le : 27/01/2018
☾. Sortilèges rédigés : 127

MessageSam 29 Sep - 17:02


soulmate forever, even in darkness.
- jellal & rigad.
Lui ton ami, ton double, ta moitié. Ton alter-ego, quand toi tu es le calme, il est l'impulsivité. Quand tu es sociable et ouvert aux autres, il est solitaire et replié sur lui-même. Les deux faces d'une même pièce, une opposition parfaite pour une incroyable complémentarité. Tu l'as toujours su jellal, alors pourquoi devrais-tu t'étonner qu'il soit de l'autre camp ? Il est probablement aussi fervent défenseur de Morgane que toi tu l'es de Merlin. " Malgré tous mes efforts, j'ai visiblement échoué en essayant de te faire voir ce qu'il y avait de bon en chacun de nous.." tu souffles ça doucement, pas comme un reproche mais comme une effroyable constatation. Un fait qui te brise le cœur, te déchire entre ton devoir et tes sentiments. " Ne me sous-estime pas, ce ne sera pas la première raclée que je donnerais à quelques morganiens, tes petits copains ne m'impressionnent pas.. " mais à peine as-tu terminé cette phrase que Rigad venait déjà de te plaquer fermement contre le mur.

Une petite grimace, brève, se dessine sur ton visage. Il est là, juste en face de toi. Te bloquant de toutes ces forces, le petit. Et ça te fait presque de la peine de le voir ainsi, il s'inquiète pour toi, tu le sais, tu le sens, ou tu le suppose plutôt lorsque tes prunelles azurs tentent de percer son âme .. mais la colère de le voir se mettre sur ta route pour une quête aussi louable qu'est la tienne, t'obliges à riposter. " kilañ !! " que tu lances d'une voix claire et déterminée, ton talisman s'active du même coup d'un rapide flash bleuté. Un sort défensif, tu veux simplement le faire reculer, t'as pas envie de le blesser mais.. " Je n'hésiterais pas rigad.. Je n'ai pas envie de te faire du mal, mais il y a un innocent là-dedans qui va se faire au mieux exterminé par tes petits copains, au pire torturé ou vendu en pièce détachées sur le marché noir. Je ne peux pas vous laissez faire.. " tes pieds solidement encrés dans le sol, fort sur tes appuis, tu es prêt à te battre, s'il riposte. " Tu peux encore partir avec moi, si tu veux.. Evie est très indulgente, elle pardonnera ton égarement. Fais-moi confiance, Rigad.. " les yeux emplis de tristesse, tu gardes espoir.

_________________


« Il n’y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



r . e . i . z . h
avatar

r . e . i . z . h
☾. Âge : 25 ans
☾. Côté cœur : Tu joues les autruches pour ne pas voir ce qui commence à prendre de l'ampleur dans ta poitrine chaque fois que tu le côtoies.
☾. Grimoire :
☾. Inscription à l'Université le : 26/07/2018
☾. Sortilèges rédigés : 158

MessageMar 2 Oct - 9:58


Tu te sens repoussé violemment en arrière alors que le talisman de Jellal s'illumine un bref instant. Tu le fixes, tu aimerais tellement lui faire comprendre ce qu'il risque... Tu sais que Jellal n'est pas du genre à supporter qu'on s'en prenne gratuitement aux autres... La torture, la violence... Tu n'aimes pas cela non plus, c'est bien pour cela que tu es plutôt du genre à organiser les raids qu'à y participer. Mais finalement, tu acceptes ces horreurs qui te semblent nécessaires. Cependant, dès que cela concerne Jellal, tu n'es plus capable d'accepter ces tortures. Tu ne pourrais imaginer que le merlinien subisse ce qu'il vient lui-même de décrire. L'extermination, la torture, le démembrement... Tu ne pourrais pas le supporter. Et malheureusement, si la confrontation venait à mal tourner, c'est ce qui risquait de se passer. Tu ne pouvais pas le laisser y aller.

Les yeux débordant de tristesse de Jellal te déchirent le cœur. Bien sûr que tu lui fais confiance, mais tu ne peux pas le suivre. Pourquoi faut-il que tes convictions et tes affections divergent ainsi ? Pourquoi ne peux-tu pas avoir les deux ? La seule chose que tu peux réellement faire, c'est le protéger. L'empêcher d'aller jouer les héros stupides dans ce bâtiment à quelques mètres. L'empêcher d'aller risquer sa vie pour la gloire d'un vieillard mort depuis des siècles. Tu sais que, si combat il y a entre toi et lui, ton don inné ne te servira à rien. Tu ne veux pas te battre contre lui. Tu veux juste l'empêcher de faire ce que tu considère comme une connerie monstre. Encore faudrait-il que tu parviennes à lui faire comprendre. Néanmoins, tu es prêt à user de la force si nécessaire. N'est-ce pas paradoxal... User de la force pour empêcher la violence de tes compères de l'atteindre. "-Ce n'est pas un égarement Jellal. Ca n'existe pas un égarement de vingt cinq ans. Tu n'abandonneras jamais la cause merlinienne, peu importe combien vous risquez vos vies, n'est-ce pas ? Mais juste pour une fois, je t'en supplie fait une exception et n'entre pas là-dedans...". Tu sais parfaitement ce qui ce tient tous les dimanches. Tu n'y vas pas mais tu sais. Tu sais que nombre des personnes proches de toi chez les morganiens participent d'une manière ou d'une autre à ce remake des jeux de gladiateurs antiques. Tu sais que les merliniens capturés sont jetés dans l'arène. Et tu ne veux pas entendre le nom de Jellal dans les résumés que l'on te fait le lundi. Alors si, pour une fois, tu peux dormir serein en l'empêchant d'aller risquer sa vie... Tu n'hésiteras pas. Comme une réponse, ton talisman commence à briller sous ta concentration. Simple prévention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


Message

Revenir en haut Aller en bas
 
soulmate forever, even in darkness.- ft. Rigad.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love me now or hate me forever!
» | When Darkness Falls
» mansion of darkness
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend
» « born in the darkness. » Ϟ WILLOW&OZ.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S T O N E H E N G E. ☾ :: new-york city :: downtown :: chinatown-
Sauter vers: