Partagez | 
 

 Ombre et lumière au milieu de notre trajectoire. [Jellal.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



r . e . i . z . h
avatar

r . e . i . z . h
☾. Âge : 24 ans.
☾. Côté cœur : Aussi libre et indomptable que ses flammes.
☾. Grimoire :
Wrath or Salamander


☾. Inscription à l'Université le : 05/04/2018
☾. Sortilèges rédigés : 253

MessageMar 25 Sep - 13:54

Il y a l'ombre et la lumière au milieu de  
notre trajectoire.
04:27, tu te réveilles en sursaut. Ta main passe longuement sur ton visage en sueur, un long soupir s'échappe de tes lèvres. Morphée ne t'accepte jamais bien longtemps dans son royaume. Dans ton appartement luxueux de l'Upper East Side, tu te lèves, allumer la machine à café est ton premier geste. Tu observes la vue qui s'offre de ta grande baie vitrée, manhattan, la ville qui ne dors jamais et toutes ses lumières qui accrochent le regard. Même si tu n'aimes pas l'opulence du quartier, tu ne te lasseras pas de cette vue.

Même en pleine nuit, tu fais comme si de rien n'était. Tu te prépares, tu sais que tu ne retrouveras pas le sommeil alors tu vas aller travailler. D'un simple message sur ton téléphone tu préviens ton chauffeur et t'apprête à descendre pour qu'il te conduise à ta boutique sur chinatown. Le regard dans le vague une fois dans la voiture, les longues rues de manhattan s'offrent à ton regard et toi tu réfléchis, tu penses comme souvent. Tu épies les coins de rues, comme si tu espérais voir un visage en particulier. Celui de Isil, ta petite sœur, que tu n'as pas vu depuis un an maintenant. Ton poing se serre de manière inconsciente, elle n'a pas pu périr, tu le sais, tu l'aurais sentit. Tu as vu la vie de certains tes amis quitter leurs corps et tu n'arrives pas à oublier cette vision et l'odeur qui pouvait se dégager des corps brûlant entre les flammes. Tu secoues la tête pour chasser ses images de ton esprit alors que la voiture s'arrête devant ta boutique, tu remercies ton chauffeur à demi mots, attrape ton sac et descends de la voiture alors que tes pas te dirigent de manière presque habituelle maintenant à ta boutique d'armes. Bien que remplisses certaines missions pour Morgane. Tu as reçu la fin de formation nécessaire une fois dans les rangs des morganiens. Et tu participes à ce marché à fournir les armes nécessaires à tes frères et sœurs d'armes.

Tu lèves les sécurités magiques avant d'y entrer, murmurant quelques incantations avant de refermer la porte derrière toi et poser ton sac et tes affaires sur le comptoir. Réaliser, faire fondre les métaux pour confectionner des armes est la seule chose qui te permets de te concentrer assez pour chasser tes pensées. Tu y passes le plus clair de ton temps, dans l'obscurité de ta boutique. Tu t'allumes une cigarette alors que tu te fais de nouveau couler un café, regardant les commandes que tu n'as pas encore honoré.

Levy, ressaisis toi. Ce n'est pas comme ça que tu vas être productif. Il est temps maintenant d'aller de l'avant. Pourquoi tu n'arrives pas à faire comme les autres? Comme si rien ne s'était passé. Ils ont l'air d'y arriver à merveille. Le reste de tes compagnons des sept péchés capitaux, tu les aperçois de temps à autre, mais malheureusement vous n'avez pas tous survécu. Comme les autres, personne n'as été épargné. Parfois ta vie d'avant te manque mais tu ne peux le formuler jamais, morgane t'as offert ce que tu avais tant désiré, la liberté. T'esquisse un sourire en caressant ton zippo du bout des doigts. Au travail maintenant.  
Il fallait choisir une route alors j'ai pris la pluie acide à s'en brûler le cœur. 
Pando

_________________
Salamander
It started out as a feeling, which then grew into a hope. ▬ I'll come back, when you call me. No need to say good bye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



h . a . r . z
avatar

h . a . r . z
☾. Âge : Vingt-cinq ans que tes pas foulent cette terre.
☾. Côté cœur : Célibataire.
☾. Grimoire :
☽.✮.☾

c.e.l.e.s.t.i.a.l

☾. Inscription à l'Université le : 27/01/2018
☾. Sortilèges rédigés : 127

MessageMar 25 Sep - 16:55



jellal & levy.
- Si tu trembles déjà face à ce qu'ils ont fait de mal,
attends de voir ce dont moi je suis capable pour faire le bien.

Décidemment, tu sembles passer un peu trop de temps à chinatown depuis ces dernières semaines. Entre les missions d'Evie, tes pistes personnelles et tes achats certes compulsifs mais pas moins indispensables en matière d'équipements et protections magiques : tu commences à véritables connaître le coin comme ta poche. Tu sais où te rendre et aux quelles heures, tu sais aussi lorsqu'il est judicieux pour toi de mentir si ton identité, autrement dit la plupart du temps.. Beaucoup de morganiens sont établis dans le coin, et ceux qui ne sont pas particulièrement extrémistes à l'égard des merliniens peuvent rapidement le devenir lorsque leur hiérarchie les motivent un peu.. Alors bon, tu connais les bonnes adresses, et tu te contentes généralement de fréquenter les plus safes. Seulement voilà ..

Depuis quelques semaines, tu es sur la piste d'une créature, un sluagh. Et bien que l'on dit que la seule manière de le tuer définitivement est de s'attaquer à son talisman.. Toi, tu as une autre petite idée en tête. Tous les ouvrages évoquant ces créatures sont signés par des mages ayant vécus aux temps de la grande guerre, autrement dit à une époque où les humains ne disposaient ni des moyens, ni des connaissances dont nous disposons aujourd'hui. Toi, t'envisages de te débarrasser de cette saloperie à l'aide de balles, des balles spécifiques, magiques et sur-mesures. Et pour cela, tu n'as pas le choix.. à contre-cœur, tu te retrouves bien contraint de faire appel à un pro dans ce domaine, au meilleur même : Harvester.

Un peu après 5h30 du matin, tu campes déjà devant la petite boutique attendant patiemment de le voir si pointer. Tu fais bien attention à être l'un des premiers, tu ne veux pas prendre le risque d'être démasqué. Et contre toute attente, tu le vois même entrer bien avant l'heure d'ouverture. Tu lui laisses quelques minutes pour s'installer, ne pas avoir l'air trop suspect. Puis capuche sur la tête, vêtu de noir tu t'avances d'un pas déterminé. Tête baissée, tu pénètres dans les lieux, faisant nullement attention au fait que le panneau affiché sur la porte indiquait toujours : fermé. Immédiatement, sans avoir l'air trop suspect malgré ta capuche sur la tête, tu te diriges vers les vitrines pour éviter de croiser le regard de la salamandre. Lançant un bref " Bonjour. " à peine audible. Tu veux retarder la confrontation, le plus possible. Bien que tu doutes sérieusement de pouvoir y échapper, tu préfères attendre, et pourquoi pas obtenir ce que tu es venu chercher ici, tant qu'à faire. " Il me faudrait des balles.. personnalisées. " que tu lâches finalement après un long silence, l'air pensif en insistant sur le sens caché de cet adjectif que tu emplois pour qualifier les balles demandées. Puis, continuant de faussement observer les armes, tu restes presque hypnotisé, les détails, la finitions.. Ce qui devait te servir d'alibi pour l'esquiver se trouva finalement à beaucoup t'intéresser. " Vous avez de très beaux couteaux de lancer. " que tu lances finalement en observant une série d'un matériaux que tu ne saurais définir mais d'un noir si profond que tes prunelles azurs s'y engouffrèrent sans demander leur reste.


_________________


« Il n’y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



r . e . i . z . h
avatar

r . e . i . z . h
☾. Âge : 24 ans.
☾. Côté cœur : Aussi libre et indomptable que ses flammes.
☾. Grimoire :
Wrath or Salamander


☾. Inscription à l'Université le : 05/04/2018
☾. Sortilèges rédigés : 253

MessageMar 25 Sep - 19:22

Il y a l'ombre et la lumière au milieu de  
notre trajectoire.
Tu as un stock impressionnant ici, de métal, de pierre en tout genre, même des plantes ou encore des simples roches. Et tu es au bon endroit si jamais tu as besoin de choses plus spécifiques. T'avais toujours aspiré à vivre de ce métier, tu t'étais jamais douté que ce serait dans de tels circonstances, mais qu'importe. A présent la vie est bien plus facile pour toi, presque offerte sur un plateau. Toi colère, l'ancien des sept péchés capitaux. T'esquisse un sourire dans le vague en repensant à cela avant de le chasser de ton visage la moindre expression quand le bruit de la porte résonne de nouveau. T'es pas trop étonné en faite, il n'y à pas vraiment d'heure pour les clients dans ce quartier. Tu fronces légèrement les sourcils en voyant la silhouette cachée par une capuche.

Des balles personnalisés. La voix de l'inconnu te fait froncer les sourcils, elle t'es familière et lointaine à la fois. Tu serres légèrement le poing sans t'en rendre compte alors que tu dévies du comptoir pour t'approcher tout en restant à bonne distance. " Bien sur. Quel genre de personnalisation?" Tu l'observes toujours, sourcils froncés. " Ou quel genre de personnes ou créatures?" Fin sourire qui passe sur ton visage. Comme si une capuche pouvait cacher sa véritable identité. Tu lèves les yeux au ciel. Tu connais cette voix, elle te ramène à l'ancien toi. Et à sa voix qui t'as insupporté pendant un temps tant il se pensait mieux que toi et pourtant tu serais presque content de le voir. Presque si les choses étaient différentes. Mais tu vas jouer encore quelques instants en le voyant, observer certains de tes couteaux.

"Merci, ils sont particuliers. Forgé avec un métal rare qui se nomme Uru. Il combine à la fois des excellentes qualités de dureté, de résistance aux chocs et également excelle dans le stockage d’énergies de toutes sortent. Une autre propriété du métal est le fait qu’il soit enchanté. Il est sensible à la magie et peut même annihiler les actions malicieuses exercées contre son propriétaire." Tu marques alors une pause et murmure alors. "Je m'égare. Ils sont très beaux en effet mais je doute que tu puisses t'offrir quelque chose comme ça, n'est ce pas Jellal?"

Pause parfaitement calculé alors que tu croises les bras sur ton torse. Après un an, la confrontation était face à vous. Il n'y avait plus de masque, plus rien. Juste deux mages autrefois amis et vous aviez pris une route bien différente. Tu t'approchais un court instant pour tirer sur sa capuche et lui murmurer. "Je ne peux pas te servir et tu le sais."

Il fallait choisir une route alors j'ai pris la pluie acide à s'en brûler le cœur. 
Pando

_________________
Salamander
It started out as a feeling, which then grew into a hope. ▬ I'll come back, when you call me. No need to say good bye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



h . a . r . z
avatar

h . a . r . z
☾. Âge : Vingt-cinq ans que tes pas foulent cette terre.
☾. Côté cœur : Célibataire.
☾. Grimoire :
☽.✮.☾

c.e.l.e.s.t.i.a.l

☾. Inscription à l'Université le : 27/01/2018
☾. Sortilèges rédigés : 127

MessageJeu 27 Sep - 8:55



jellal & levy.
- Si tu trembles déjà face à ce qu'ils ont fait de mal,
attends de voir ce dont moi je suis capable pour faire le bien.

" des balles de lumière pure, des balles pouvant vaincre une ombre " que tu dis d'abord avant de finalement cracher le morceau : " il y a un sluagh dont j'aimerais me débarrasser ". Tu sais que cette simple précision suffirait à te faire démasquer, car les sluaghs sont généralement réputés pour être de très anciens morganiens, relativement haut placés dans la hiérarchie morganienne du fait de leur âge et de leur puissance. Mais de toute façon, foutu pour foutu, tu décides d'être honnête.

Et tu as eu raison car il n'a pas fallu longtemps à Elendil pour te reconnaître, tirant ta capuche, tu restes imperturbable. Fixant toujours les beaux couteaux sous tes yeux. Tu rétorques d'ailleurs à sa remarque piquante : " qu'est-ce qui te fait dire que je n'ai pas les moyens de me les payer ? tu ignores tout des moyens dont nous disposons. " un aveux presque volontaire, d'une voix étonnement douce pour une pseudo-tentative d'intimidation. Ce nous dont tu fais parti à présent, la résistance. Bien mal en point contrairement à ce que tu sembles vouloir lui faire penser.. " évidemment, tu préfères servir les tueurs d'innocents, je le sais bien. Mais tu pourrais peut-être faire une petite exception morale dans ton immoralité quotidienne. " que tu lances avant de te tourner vers lui, plongeant ainsi tes prunelles azurs dans les siennes. Tu es calme, jellal. A ton habitude, tu es lisses, maître de ta personne. La seule différence avec le jellal d'avant, c'est cette illusion que tu dégages, ce sentiment d'être un roc, statut de marbre sans imperfections apparentes.

Du bout des doigts, tu caresses la pierre de ton talisman soigneusement caché derrière ton sweatshirt noir, sifflant doucement " serriñ ", aussitôt la porte d'entrée du magasin répond à tes ordres d'un léger claquement signifiant qu'elle venait de se verrouiller. Levy, tu peux gérer. Maintenant ses petits copains morganiens qui ne sauraient tarder à débouler dans la boutique, t'aimerais autant éviter. " Il s'en prend à des enfants, Levy. Ils viennent peut-être de lignées merliniennes, mais ce ne sont que des enfants. " que tu lances presque agacé en te dirigeant vers le comptoir, lui tournant ainsi le dos. T'ignores encore si cet argument serait susceptible de toucher son cœur de charbon, mais tu essayes tout de même car après tout : ce n'est rien de plus que la strict vérité.

Sur le comptoir tu déposes ton carnet, ton journal. Le même que tu as utilisé durant toute ta scolarité, celui dans lequel étaient soigneusement renseignées les différents recherches concernant le moyen de contacter ta mère. " J'ai repéré plusieurs éléments runiques susceptibles de pouvoir venir à bout de cette pourriture morganienne. "


_________________


« Il n’y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



r . e . i . z . h
avatar

r . e . i . z . h
☾. Âge : 24 ans.
☾. Côté cœur : Aussi libre et indomptable que ses flammes.
☾. Grimoire :
Wrath or Salamander


☾. Inscription à l'Université le : 05/04/2018
☾. Sortilèges rédigés : 253

MessageVen 28 Sep - 17:29

Il y a l'ombre et la lumière au milieu de  
notre trajectoire.

Comme à son habitude Jellal est un mur face auquel tu te heurtes avec tellement de facilité. La façade, tu pourrais presque croire que sous ses traits fins, sûrement dessinés par les anges, il n'y à rien. Mais ce n'est pas toujours tout noir ou tout blanc, tout est nuancé, tu ne le sais que trop bien. Le blond cache juste le moindre de ses ressentis, surtout face à ta personne, après tout, il n'est plus question d'être rival pour des gamineries à présent c'est tout autre, il est ton ennemi. Et pourtant quand tu l'observes, tu ne vois pas quelqu'un que tu es censé abattre dans la seconde. Par Morgane, si quelqu'un te surprenait à papoter avec l'ennemi tu serais lapidé sans davantage de cérémonie.

"Pas besoin de cérémonie, je sais que tu ne peux pas te payer ce genre de chose, arrête toi." Tu te retiens clairement de rouler des yeux alors que tu hausses les épaules ayant même un léger rire. "Tu ne connais rien de ce que je peux faire, laisse moi rire tu crois que tu peux juste te pointer ici avec une capuche sur la tête et te prendre pour un autre? Pas à moi." Tu sens l'agacement monter en toi, t'as jamais aimé ce petit genre de jeu la. Ce genre d'insinuation la qu'il est entrain de te faire. Il pourrait bien fermer sa grande bouche ce ne serait que mieux.

Tu le toises alors qu'il daigne enfin te regarder. Ton magasin est plongé dans une lumière tamisé mais tu le vois parfaitement bien. Tu entends son murmure, il verrouille ta porte et toi tu te braques à ce geste. Parce que tu te sens presque obligé dans un recoin de ta tête à te défendre alors qu'il n'a pas encore lancé les hostilités mais ce geste veux tout dire. "Depuis quand tu m'appelles Levy toi ? Depuis que t'as besoin de quelque chose?" Tu lui lances un regard de dédain. Non t'as plus rien du petit con qui s'amusait d'un rien. Ses derniers temps tu t'amuses seulement lorsque l'alcool à eu le pouvoir désinhibiteur sur ton corps et ton esprit. Sinon tu restes froid, braqué et méfiant. Tu ne veux pas d'ennui, tu ne sais plus réellement ce que tu veux.  Ton corps s'écarte davantage alors qu'il pose un carnet sur le comptoir, t'hausse un sourcil et tu parcoures les quelques mètres qui t'en sépare pour le feuilleter d'un air absent. "Je veux savoir quelque chose d'abord." Tu restes silencieux, terminant ta cigarette pour en allumer directement une nouvelle, t'es nerveux mon petit Levy. Tu sens tes flammes courir en toi, comme chaque fois que tu te sens menacé. Tu te contentes de caresser ton zippo du bout des doigts alors que tu relèves enfin les yeux sur Jellal. "Ou est Isil?" Tu pinces les lèvres rien qu'une seconde. "Est ce que ma soeur est avec vous?" Un an que tu ne l'as pas vu, un an que cela te ronge les tripes, d'angoisse, d'amertume et de tellement de nuances encore. Elle est ton étoile, la seule qui brille réellement dans ton ciel sombre. Tu ne veux qu'une chose à présent, la retrouver.

Tu refermes son cahier. Tirer longuement sur ta cigarette alors que tu relâches lentement la fumée, pourriture morganienne. Nouvelle insinuation qui te tire un sourire en coin. Tu ne changes pas Jellal, tu ne changeras jamais. Tu es d'une bonté sans nom. Seulement t'as pas compris qu'une fois de plus, il n'y à pas que le bien ou le mal, il y à des choix en fonction des situations. Ton Merlin ne vaux pas mieux que les autres. Même si ton cœur est aussi inexistant que la bonté sur terre, tu soupires silencieusement. Les enfants, rien que la pensée te ramène un an en arrière et sur les corps des enfants que tu as vu sans vie au solstice. Tu refermes la cahier d'un coup sec, comme pour chasser par la même occasion l'image que tu as insinué dans ton esprit."La roche de la rune Hagal fondue dans une arme pourrait être parfaite en terme de lumière divine." Tu murmures ses mots avant de relever les yeux. "Je ne peux rien faire pour toi et tu le sais. Je me ferais pas pendre pour ton minois aussi mignon soit t'il."
Il fallait choisir une route alors j'ai pris la pluie acide à s'en brûler le cœur. 
Pando

_________________
Salamander
It started out as a feeling, which then grew into a hope. ▬ I'll come back, when you call me. No need to say good bye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


Message

Revenir en haut Aller en bas
 
Ombre et lumière au milieu de notre trajectoire. [Jellal.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin printemps 1187 - Spectacle Ombre et Lumière
» Appel aux fans de B.D
» [TopSites des Chimères] Ombre et Lumière
» Ombre et Lumière
» Ce n'est pas la lumière qui manque à notre regard, c'est notre regard qui manque de lumière.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S T O N E H E N G E. ☾ :: new-york city :: downtown :: chinatown :: blades of liberty-
Sauter vers: